45px

À quel âge commencer l'apprentissage de la propreté ? 

45px

Selon la croyance populaire, la plupart des filles sont prêtes à dire adieu aux couches vers deux ans et les garçons vers deux ans et demi alors que ce n’est pas toujours le cas. Les enfants contrôlent rarement les selles et l’urine en même temps et ils deviennent généralement propres le jour avant de l’être la nuit.

Quand faire les premières tentatives ? 

Quand les enfants vont à la garderie, les parents et éducatrices peuvent se concerter pour que l’apprentissage soit simultané. Les premiers essais doivent débuter lorsque les petits sont prêts.

Physiquement, ils doivent pouvoir descendre et monter leur culotte, se rendre à la toilette et demeurer au sec pendant plusieurs heures. Entraînez-les quatre fois par jour plutôt que sept à dix fois. Il ne faut pas oublier que le développement des muscles (sphincters) qui permettent de retenir les envies est plus lent chez certains.

Mentalement, ils doivent pouvoir comprendre des mots simples : pot, couches, mouillé, sec, etc., reconnaître les « envies » et les exprimer par des gestes comme tirer sur leur culotte, ou par des mots tels « pipi, caca ».

Affectivement et socialement, ils doivent montrer des signes de collaboration à l’utilisation du pot ou de la cuvette. Autrement, ils ne sont pas prêts et ce n’est pas de la mauvaise volonté.

Comment procéder ? 

Laissez-le s’accoutumer au pot en s’assoyant dessus. Expliquez-lui qu’il est maintenant assez grand pour utiliser le pot et qu’il n’aura plus besoin de couche. Les bambins apprennent par imitation. Amenez-le dans la salle de bain avec vous, ou avec des plus vieux. Expliquez-lui ce que vous faites dans des mots simples : « maman fait pipi dans la toilette ». Habituez-le à associer des mots à ses sensations. Quand il force, dites-lui : « Tu fais caca ».

Placez le pot dans un endroit où vous circulez souvent et dont la surface ne souffrira pas de petits dégâts (cuisine, cour, etc.). L’été est idéal : les vêtements s’ôtent facilement et les jeunes saisissent mieux ce qui se passe quand ils sont nus. Beaucoup d’enfants craignent la grande cuvette. Ils se sentent en sûreté quand leurs pieds reposent sur un banc. Certains sont munis de marches et cela les aide à pousser.

Offrez fréquemment à boire aux petits pour augmenter le nombre d’exercices. Félicitez-les quand ils réussissent, mais ne les réprimandez pas en cas d’accident. Les enfants « s’oublient » facilement lorsque leur attention est détournée. Les punir crée un stress et ne favorise pas l’apprentissage de la propreté.

Si cela ne fonctionne pas, rangez le pot et essayez quelques semaines plus tard. Certains se remettent parfois à salir leur culotte après avoir acquis la propreté. Généralement, il y a une raison à cela : naissance, nouvelle maison, changement de routine, trop de pression de la part des adultes. Demeurez confiant. Avec constance et encouragements, les choses reviendront à la normale.

 

 

45px
45px