45px

Les premiers mots des enfants 

45px

Les enfants disent généralement leur premier mot vers l’âge de 12 mois. Un premier mot correspond à une série de sons qui ressemblent au «  vrai  » mot, par exemple «  mama  » pour «  maman  ». Un premier mot peut aussi être un son ou un bruit désignant, entre autres, un objet ou un animal, comme «  wa  » pour « chien  ». En résumé, les premiers mots ne sont pas nécessairement identiques à ceux des adultes, mais ils impliquent que l’enfant associe des sons à une personne ou à une chose de son environnement.

Quand les mots tardent à venir

Pour certains enfants, les premiers mots mettent du temps à se manifester. Différentes raisons peuvent expliquer cette émergence tardive. Ce qui est certain, c’est que les enfants doivent avoir développé certaines habiletés pour être en mesure de produire des mots. En voici quelques-unes :

•  s’intéresser à l’interaction avec l’adulte et au langage que celui-ci lui adresse ;

•  établir le contact visuel pour être en mesure d’observer l’adulte et de l’imiter ;

•  comprendre des mots, des petites consignes et des questions simples ;

•  produire des sons comme pour s’exercer à dire des mots. Exemple : « babababa » ;

•  être capable de maintenir des tours de rôle dans le jeu et dans l’interaction ;

•  pointer ce qui est désiré ou intéressant ;

•  avoir l’habitude d’imiter l’adulte, d’abord dans ses gestes, puis dans ses sons, et enfin dans ses mots.


Plusieurs tout-petits qui tardent à parler n’ont pas acquis ou consolidé au moins une de ces habiletés. Une bonne façon d’aider l’enfant à développer les précurseurs de la communication est de mettre l’accent sur le plaisir dans les interactions. Ainsi, il est important, notamment, de suivre les intérêts et les jeux de l’enfant, sans imposer ses règles, et de faire des pauses afin de lui laisser la place pour s’exprimer avec des gestes et des sons.

Les parents peuvent faire appel à un ou une orthophoniste s’ils s’inquiètent et cherchent des façons d’aider leur enfant à développer les aptitudes prérequises à l’apparition des premiers mots. Les orthophonistes sont outillés pour évaluer l’interaction et la communication chez les tout-petits, et suggérer des objectifs d’intervention.

Si votre enfant semble prendre un peu de retard, rappelez-vous qu’il existe de nombreuses façons d’aider les enfants à dire leurs premiers mots, en suivant leur rythme.

 

Marie-Ève Bergeron-Gaudin est orthophoniste. Elle est autrice et coautrice des livres J’apprends à parler, et L’éveil à la lecture et à l’écriture aux Éditions du CHU Sainte-Justine. Marie-Ève collabore aussi à Naître et grandir depuis plusieurs années.

Lire aussi :
La prononciation des enfants

La lecture de 0 à 5 ans

45px
45px