45px

Essouflé de vous adapter 

45px

En ce mois de novembre et avec la perspective hivernale devant nous, la morosité s’installe chez plusieurs d’entre nous. Si vous oscillez entre des hauts et des bas, c’est tout à fait normal et légitime. Nous vivons dans l’imprévisibilité, et bien que des annonces de vaccin pointent à l’horizon et qu’il y a de l’espoir, il reste beaucoup d’incertitude. Comment retrouver des ressources en nous ? Et comment s’entraider en famille ?

Avant tout, permettez à tous y compris vous-même d’exprimer sentiments et frustrations ; donnez-vous un temps entre vous pour nommer ou mimer l’émotion ressentie (adapté à l’âge des enfants). Le matin peut être un bon moment, afin de bien démarrer la journée.

Désignez un thème pour la journée pour changer la routine comme, la journée du rouge où tout le monde porte un accessoire rouge, ou encore la journée où on parle en rime.

Réservez du temps où toute la famille peut se retrouver pour jouer, s’amuser, rire. Chacun à tour de rôle peut alors décider de l’activité.

Insistez pour bouger. Allez dehors autant que possible chaque jour. Ou mettez de la musique entraînante pour danser ou chanter ou toute autre activité selon le choix en alternance de chacun.

Conservez des liens constants avec les amis, la famille, les grands-parents (de façon sécuritaire), des rendez-vous qui permettent de raconter des histoires, jouer à un jeu, faire écouter une pièce de musique.

Fixez une rencontre hebdomadaire en famille, pour faire le point sur la semaine et recevoir les suggestions de chacun sur les activités ou solutions aidantes pour traverser cette période.

Discutez avec vos enfants au mieux de votre connaissance et de votre compréhension des questions qu’ils peuvent entendre ou échanger avec leurs amis sur la pandémie et les consignes sanitaires. Réalisez des recherches avec eux pour trouver des réponses qui vous conviennent.

Vous avez acquis des stratégies gagnantes lors de la première vague. Vous continuez à être un modèle de persévérance et d’efforts pour vos enfants qui s’ajoute à leur expérience de vie. Peut-être qu’eux aussi peuvent vous inspirer à développer votre résilience.

« Vivre ce n’est pas attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie. »  Citation des Anciens, évoquée par Frédéric Lenoir1

Première ressource, aide aux parents

1 LENOIR, Frédéric. Vivre dans un monde imprévisible, Paris, Fayard, 2020, 136p.

Visionnez aussi nos capsules vidéo
Se faire confiance en tant que parent

Prévenir l'épuisement parental

 

45px
45px